Le vélo sans petite culotte

mardi, juillet 26, 2005

MUMMMMMMYYYYYYYYY!

Aujourd'hui, Vitriolica nous offre un autre de ses superbes dessins web pour illustrer son incapacité à relaxer. Ça me fait penser à quelqu'un qui m'est très chère et qui a enfanté trois autres quelques uns qui me sont tout aussi chers (c'est à dire incommensurablement chers) et qui parfois sont la cause de l'incapacité de relaxer de ma très chère (la première des 4 pour ceux qui gardent le compte).

Une seule façon de relaxer vraiment pour une mère: la fuite. Alors on se planifie ça, chère? Un long week-end à Ogunquit, on devrait décrocher au moins une couple d'heures.

2 Comments:

  • oui je sais...
    On a beau l'aimer plus que tout
    en devenir fou....
    On ne change pas les autres à force de les aimer -Diane Tell

    merci chéri d'avoir compris tout ça déjà. C'est justement la sécurité de ton non-jugement...cet amour presque sans conditions et si sécurisant qui me permet de m'épanouir sans peur.
    Tu es responsable d'une grande partie de ma beauté.

    Bon anniversaire de mariage mon amour...je t'aime. Ta douce
    X (à la puissance infinie)

    By Anonymous MC, at 9:31 a.m.  

  • Répondu dans ta carte. Et dans tes bras. Tu connais ma pudeur.

    §§§

    By Blogger Hugo, at 2:43 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home