Le vélo sans petite culotte

jeudi, octobre 26, 2006

Lectures en vrac.

Il y a longtemps que nous n'avons pas causé bouquins. Je suis toujours un peu gêné de vous en parler, je ne sais pas trop pourquoi... D'abord je ne fais pas dans la critique. Pas mon genre. Comme je ne vous parle que de mes coups de coeur, j'ai l'impression de me répéter, "C'est super bon! C't'auteur est hot!". Mais en même temps, j'aime que mes amis, blogueurs et autres, me racontent leurs lectures. J'y puise des suggestions, je prends des notes. Anyway, je suis en retard dans mes billets-livre alors allons-y en vrac. Lus et aimés récemment:



'Gros mots' de Réjean Ducharme: Je ne l'ai pas vu venir celui-là. Sorti en 1999, année de fou pour moi où j'ai acheté une maison, lâché ma job pour retourner à l'école, alors que ma douce accouchait de notre troisième enfant en 4 ans. Bref, j'avais manqué la parution d'un de mes auteurs préférés. Sept ans plus tard je me reprends et j'ai adoré ce livre. Le monde de Ducharme avec ses paumés lettrés et le fleuve en toile de fond. C'est super bon! C't'auteur est hot!... C'est Ducharme. Je prendrai le temps un de ces jours pour vous raconter mes liens avec l'univers de Ducharme. (Wow, je viens de voir sur Amazon que l'édition Gallimard se vend 35$ ou 20$ usagé... je l'ai eu à 0.70 dans ma caverne secrète de livres usagés. Je devrais me lancer en affaire dans la revente de livres usagés. Mais je garde mon 'Gros mots').



Ensuite voyons voir... tout récemment, 'Nikolski'. Je lis Dickner dans le Voir et j'avais entendu beaucoup de bien sur le jeune homme et sur son premier roman. Monsieur Tessier en causait d'ailleurs il y quelques semaines. Je n'ai pas été déçu. Belle plume, histoire bien ficelée, imagination fertile, on a hâte au prochain!

Ensute, voyons voir, Ah oui! Comment l'oublier!

'Cent ans de solitude' de Gabriel Garcia Marquez. Ouf! Aye Caramba! J'ai été soufflé. J'avais commencé ce roman il y a une couple d'années sans y accrocher. Je l'avais laissé tomber après quelques dizaines de pages. C'est fou comme on accueille une oeuvre différemment à différents moments de nos vies. Je l'ai repris récemment et j'ai été happé par ce récit hallucinant. Il faudrait que je reprenne un billet juste pour lui, le temps me manque pour vous dire tout le bien que j'en pense. Je résume quand même: la lecture de la dernière page m'a littéralement fait dresser les poils des bras!


Finalement, pour aujourd'hui, Pélagie la Charette d'Antonine Maillet. Une oeuvre difficile à aborder dans ses premières pages. Il s'agit d'un roman qui rend hommage aux Acadiens bien sûr, mais aussi à la tradition orale. La narration demande donc parfois des efforts aux lecteurs. Mais ça en vaut le coût! Gagnant du Goncourt, c'est un roman très, très riche. Et j'ai beaucoup aimé.

On s'en reparle.

2 Comments:

  • Si tu as aimé la générosité, le foisonnement dans l'écriture de Garcia Marquez peut-être aimeras-tu ou connais-tu déjà l'auteur brésilien Jorge Amado.

    J'ai particulièrement apprécié Bahia de tous les saints de cet auteur. Disponible en poche chez Folio.

    By Anonymous Bouquin, at 2:03 p.m.  

  • Merci du tuyau Bouquin, je ne connais Amado que de réputation, je l'ai jamais lu. J'ai visité Bahia dans ma jeunesse et c'est une région envoûtante... j'ajoute ce titre à ma liste!

    By Blogger Hugo, at 4:32 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home