Le vélo sans petite culotte

jeudi, novembre 23, 2006

Mon MBA personnel VS Simone de Beauvoir

Il y a une couple de mois je suis tombé sur le blog de Josh Kaufman et son expérience: The Personal MBA. Il y dresse une liste de 42 livres et périodiques qu'il considère pouvoir donner toute l'information équivalente à un MBA.

Je trouve l'expérience très intéressante et j'ai pensé un instant m'embarquer dans l'aventure. Pourquoi pas? Je travaille aux HEC Montréal et mon bureau a même une fenêtre avec vue sur la bibliothèque des HEC. Je voyage en autobus et métro pendant plus de 3 heures par jour. J'ai donc accès aux livres et le temps d'y plonger.

Puis un léger remord me saisit le cerveau: tous ces romans et essais que je n'ai pas encore lus! Et je ne parle même pas de mon vague espoir de me taper des listes genre "tous les Goncourts" ou tout lire les Nobels; je ne pense qu'à tous ces livres que je possède déjà et attendent d'être lus...

Alors j'ai oublié mon Personal MBA, et je me suis tapé l'autobiographie de Simone de Beauvoir. D'abord le troisième tome 'La Force des choses' couvrant la période de l'après-guerre jusqu'au début des années 60. C'est brillament écrit. La Simone y aborde la vieillesse à reculons et ça donne de la belle littérature. Cette dame lucide (Algérie) et naïve (Russie-Chine) à la fois, intellectuelle et passionnée, réfléchie et spontanée; une vie qui mérite d'être lue.



J'ai commencé par le troisième tome car c'est celui que j'avais déniché dans ma caverne de livres usagés (une belle première édition de 1963!). Dès la conclusion de ma lecture j'ai sorti le premier tome de la bibliothèque locale; 'Mémoires d'une jeune fille rangée' que j'ai aussi dévoré. En fait j'ai apprécié avoir lu le troisième avant le premier tome pour mettre en parallèle l'incroyable parcours d'une jeune fille d'un milieu si affreusement bourgeois et bouché qui aboutira à une femme résolument libre et provocante.



Je vais m'attaquer dès ce week-end au deuxième tome 'La Force de l'âge' et j'ai très hâte! Des trois époques couvertes, celle-ci me semble la plus passionnante, et j'ai adoré les 2 autres. La montée du nazisme, la guerre, et surtout l'éclosion de l'histoire mythique Beauvoir-Sartre et de leurs carrières d'intellectuels.



Pour le Personal MBA, ça viendra...

Libellés : , , , , ,

2 Comments:

  • Moi c'est «Mémoire d'une jeune fille rangée» que j'ai acheté il y a des lustres dans une boutique de livres usagées. Pour 36 000 mauvaises raisons je ne l'ai pas encore lu, mais tu me donnes vraiment envie de m'y mettre à l'instant.

    Y a définitivement trop de livres!

    By Anonymous Epicure, at 10:29 a.m.  

  • Bonjour Hugo

    Un jour, liras-tu peut-être le beau petit récit que notre amie Simone avait écrit sur la mort de sa mère. Ça s'appelle Une mort très douce. Je crois me souvenir que c'est même émouvant malgré toute la rigueur et l'objectivité de la philosophe.

    By Anonymous Bouquin, at 1:38 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home