Le vélo sans petite culotte

mardi, février 27, 2007

Utopies avec un s

L'ami Brem sort les gros mots et traite Québec Solidaire d'utopiste. B'en oui, gros scoop Brem, QS solidaire est utopiste ;-) Ça me rappelle une conférence de Ricardo Petrella où il se marrait en racontant qu'il se faisait traiter d'utopiste (le monsieur aimerait une meilleure distribution de la richesse dans le monde et l'accès à l'eau, la sécurité et l'éducation pour tous les humains, alors effectivement il arrive qu'on le traite d'utopiste), il se marrait donc car il disait à juste titre que les gens qui bousculent l'ordre établi se font toujours traiter d'utopiste. Et il citait en exemple le mouvement ouvrier qui était utopiste de demander 2 jours de congé par semaine et, pourquoi pas une semaine ou deux de vacances par année...

Je trouve intéressant de mettre le commentaire de Brem face à celui de Pat sur
idéaux et débats. J'ai toujours trouvé franchement utopiste l'ADQ. Combien de temps peut-on se servir de sa jeunesse pour excuser son amateurisme? L'ADQ veut faire le ménage! Couper dans le gras! Dire les vraies affaires! Utopie, utopie, utopie. Alors comprenez qu'entre l'utopie de Mario et l'utopie de Françoise, je penche plus vers la seconde.

Puisqu'on parle de Mario, je le voyais au téléjournal faire son numéro de comique en parlant des candidats vedettes de ses adversaires et se défendre de ne pas en avoir à l'ADQ en disant qu'il préfère des nobodies qui vont faire la job une fois élu à des vedettes qui ne la feront pas et je ne peux pas croire que la journaliste ne lui a pas remis sur le nez le nom de Pierre Bourque. J'aurais aimé qu'elle dise juste ces 2 mots que j'ai gueulé dans mon salon: "Pierre Bourque" sans point d'interrogation. Peut-être en toussautant "Mfpierre Bourqufme". Juste pour le fun.

Libellés : , , , , , ,

1 Comments:

  • Les opposants à un parti tel le Québec Solidaire diront que c'est un parti utopiste, les partisans diront que c'est un parti révolutionnaire. :)

    L'ADQ, ce n'est pas du tout le meilleur parti du monde. Il a ses failles. Crois moi, je vais en parler aussi. Mais cependant, admet qu'ils sont les seuls à offrir des solutions concrètes pour la ré-ingénierie de l'État, que M. Charest avait promis de faire et n'a pas ou peu fait.

    L'ADQ ne formera pas le prochain gouvernement (scoop ici!). Les gens le savent et sont prêts à passer par dessus les petites anicroches de ce parti, ne serait-ce que pour secouer un peu l'État léthargique du Québec.

    Quand à Québec Solidaire, excuse moi, mais tu ne trouves pas qu'on gère déjà assez par comité et collégialité? Chercher le consensus à tout prix, ça ne fera pas avancer le Québec.

    By Anonymous brem, at 12:39 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home