Le vélo sans petite culotte

jeudi, mars 01, 2007

William H. Gass sur Rebuts de presse

Lu dans Rebuts de presse de Didier Jacob: Entretien avec un géant : William H. Gass

Les trois dernières questions me laissent rêveur...
D’où l’image du tunnel ? Pour circuler, chez vous, au milieu des piles de livres ?Ca ressemble assez à ça. J’ai une pièce consacrée à la littérature allemande, une à la littérature anglaise, une à la française etc. Ma femme a une bibliothèque entière consacrée aux livres d’architecture. Ma cave est remplie de livres de philosophie, de psychologie, de linguistique.

Y a-t-il une pièce réservée à vos livres ?
J’ai une bibliothèque qui m’est consacrée. Mais je la partage avec le surplus de livres venus de la pièce consacrée à la littérature allemande. Je déborde, du côté germanique.

Libellés : , , ,

1 Comments:

  • Dans la maison de Marguerite Yourcenar qu'on peut visiter dans le Maine (je ne m'en suis pas privée), l'arrangement est semblable mais par siècles. Telle pièce de la maison, tel siècle, tel couloir, telle époque...

    Chez moi, c'est plutôt un espace = un livre! Pas très organisée pour une fille de bibliothèque!

    By Anonymous Bouquin, at 9:29 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home