Le vélo sans petite culotte

vendredi, janvier 13, 2006

Martine va à l'école

Martine sur ni.vu.ni.connu met le doigt dessus:
Je me demande si je suis la seule personne qui a l'impression qu'André Boisclair lit une dictée quand il fait un discours ou qu'il s'adresse aux médias. Le rythme de ses phrases est tellement rempli de pauses artificielles que je m'attends toujours à ce qu'il scande "virgule" ou "point à la ligne".


Ce qui m'a fait proposer de réunir Boisclair et Joseph Facal autour d'une bière pour un Festival de la ponctuation orale!

mise à jour. Note personnelle à Intellexuelle: apprécie l'heure de publication du billet chez Martine.

1 Comments:

  • L'attention est très délicate. Mais je boude encore le temps. Ouep. Je ne m'en suis toujours pas remise.
    ;-)

    By Blogger Josée-Martyne, at 11:12 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home