Le vélo sans petite culotte

mardi, janvier 17, 2006

Boucher se braque contre La Patente à Jasmin

J'adore Daniel Boucher et La Patente est une de mes chansons préférées. Dans La Presse de ce matin un article relate la réaction de Boucher aux questions de Michel Jasmin, questions jugées trop indiscrètes par l'interviewé. Notez que le show de Monsieur Jasmin est en direct:
" Moi, j'ai fait appeler mon agent de presse et je lui ai dit que je voulais parler de Dracula. Je lui ai dit: je ne veux pas parler de ma vie privée ", explique Daniel Boucher.

" Ça ne s'est pas rendu jusqu'à moi ", indique Michel Jasmin.

" De la minute que les caméras roulent, hostie, vous faites ce que vous voulez, tout le temps ", continue Daniel Boucher, un faux sourire accroché au visage.


Yes sir!

Extrait de La Patente:
La patente tente de vendre ton âme blanche
et d'en faire sa servante
ça t'atteint sans q'tu l'sente
ton âme flanche
soit qu'on choisit d'se rendre soit qu'on s'défend

Boucher choisit de ne pas se rendre encore! J'imagine l'entourage de Dracula patiner en coulisses après le show.

7 Comments:

  • Boucher choisit de ne pas se rendre encore!

    C'est une façon de voir ça.

    L'autre, c'est de se demander si les interviewés devraient être ceux qui choisissent les thèmes des entrevues.

    Imagine si Gilles Duceppe se faisait poser une question à laquelle il ne voulait pas répondre, il se ferait crucifier.

    De toutes façons, quand on est invité à Michel Jasmin, il faut s'attendre à ce que l'entrevue fasse un détour dans le pathos. Boucher est supposé être un professionnel.

    MS

    By Anonymous Marc, at 3:57 p.m.  

  • Je suis un peu d'accord avec Marc sur ce coup-ci. Il fait son René Angélil qui contrôle tout ce qui se passe, Boucher. ;-)

    Si tu veux pas parler de ta vie privée, t'as qu'à le dire gentiment, me semble qu'il y a moyen, non?

    C'est comme Marjo à TLMEP... Guy A. lui pose une question sur Marie-Chantale Toupin, pis Marjo s'offusque. Fuck.

    J'espère que les vedettes au Québec se rendent compte que ce sont des "p'tites" vedettes. En plus, sont payés par mes impôts, faque... ;-)

    brem

    By Anonymous brem, at 7:20 p.m.  

  • Mmmmmmmmouais.... L'auteur de l'article, Hugo Dumas, aborde aussi cet angle et je peux admettre cet argument. Mais je me range cette fois (encore?) du côté de l'Artiste. Je dois d'abord dire que je n'ai pas vu l'entrevue, mais d'après le compte-rendu de l'article, Boucher a clairement fait savoir qu'il ne voulait pas suivre Jasmin sur son chemin. ET il semble qu'il avait fait part de ses restrictions avant l'entrevue. À ce sujet, la comparaison entre Duceppe et Boucher me chicotte; Duceppe veut notre vote et nous vendre un pays, Boucher quant à lui veut nous vendre des billets d'une comédie musicale.

    Ceci étant dit, je me répète, les actions de Jasmin sont défendables. Cependant, s'il a Dan Boucher face à lui, qu'il s'attende à avoir le fond de sa pensée et non une belle image packagée pour les magazines à potin de notre Star System.

    En tous les cas, le petit coup d'éclat aura eu son effet: j'ai entendu parler de l'entrevue. En temps normal cette entrevue aurait fait partie de cette immense zone déserte des babillages lancés sur nos ondes dont je ne sais rien!

    Et puis c'est toujours le fun de voir déraper les conventions. Ça me rappelle une entrevue que faisait Denis Talbot à Musique Plus il y a plusieurs année avec l'ancien guitariste de Nirvana je pense. Talbot commence à parler de Nirvana et le rocker n'en revient pas. Il a les yeux tout ronds et jette une pelletée d'insultes à la face de Talbot. Ils étaient en studio, entourés par des dizaines d'ados qui ont été gelé par le soudain froid et Talbot n'arrêtait pas de dire "Ah! Come on Man..." tout penaud. Ça valait 100 000$!

    Pour ce qui est de l'argument de petite vedette financée par la paye à Brem... hummm, je garde mon calme car je connais le degré de dérision que peut utiliser l'ami Brem :-) Disons seulement que beaucoup de Grosses Veudettes sont de petits artistes à la solde de la patente et que nos petites vedettes sont parfois de Grands Artistes; c'est le cas de Boucher.

    By Blogger Hugo, at 8:41 a.m.  

  • Je me range du côté de Marc et de Brem, si tu vas chez Michel Jasmin tu dois bien te douter qu'il ne va pas faire l'apologie de ton spectacle pendant un heure! C'est bien beau la plugge là, mais quand même!

    Je trouve que Daniel Boucher a voulut peaufinner sans image de rebelle qui dérange et ce afin de rallier certains à sa cause. Sauf que je ne trouve pas son attaque logique...En quelque part il est payé pour ces entrevues et il en retire un certain bénifice... Je veux dire il est un produit...(J'en reviens pas de ce que je viens de dire, mais c'est quand même ça...)

    By Blogger Miss Patata, at 9:29 a.m.  

  • Et si tu veux pas être un petit artiste à la solde tu ne joue pas dans Dracula ...

    By Blogger Miss Patata, at 9:30 a.m.  

  • Cher Brem....
    Ce que tu considères comme étant payé par tes impôts, c'est l'élan créatif...pas la vie privée de l'artiste...

    Et pour tous les autres, Dracula est un collectif de créateurs qui font du spectacle...C'est ce qu'on appelle un projet artistique, où est le mal??Pour être pur un artiste ne devrait pas commercialiser son art pis il devrait crever de faim dans son salon???

    Chante tout seul, ou chante en gang , mais chante!!!
    pis on s'criss ben d'avec qui tu couches...nous autres on veut que tu chantes bien!

    By Anonymous Christine, at 3:48 p.m.  

  • Ha oui...j'oubliais...
    Michel Jasmin, c'est pas censé être un show de matante...
    Vous écoutez ça , mais vous critiquer les artistes...
    Comprends pas.................
    Qui d'entre-vous n'ont pas eu la carrière qu'ils voulaient donc???

    By Anonymous Christine, at 3:51 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home